Produire de l’écrit

Bien que certains sites vous le promettent, il n’existe pas de méthodes plus ou moins magiques capables de vous amener à écrire le best-seller de vos rêves.

L’acte d’écriture est ce lien fort qui unit le texte et son auteur. Il s’agit d’appréhender cette relation si l’on veut comprendre le métier d’écrivain. Écrire est une profession difficile car solitaire et sans possibilité de jauger son travail de manière complètement objective. Les conférences, les ateliers, les formations que je propose, aident à découvrir ses propres ressorts, ses freins, ses écueils. Il est essentiel de sentir combien la relation auteur-texte est à double sens.

L’écrivain insuffle au texte, une part de lui-même dans ses personnages et dans l’histoire. Mais le texte révèle aussi l’auteur à lui-même. La lecture (et même la relecture de son propre texte) influe sur l’écrivain.

Lecture et écriture sont deux mouvements qui participent de la même activité.  Écrire c’est faire des choix, c’est répondre à des questions suscitées par la lecture. Vous le comprenez, l’écriture ne s’apprend pas par l’achat d’un guide, mais en se frottant au texte lui-même. Il faut fabriquer de la littérature pour apprendre. C’est en écrivant qu’on devient auteur. Vous pouvez faire la route seul, ou accompagné.

D’une certaine manière, je vous propose de :

  • vous donner un aperçu de votre voyage (conférences)
  • de vous tracer une carte et un itinéraire (ateliers)
  • de faire un bout de chemin avec vous (rencontres régulières).

Olivier LHOTE