La fiche personnage : le conflit.

Quelle que soit votre manière de procéder, il est intéressant de vous constituer une fiche par personnage clé. Vous pouvez vous y atteler dès le début de votre projet ou bien l’enrichir à mesure que vous déroulez votre roman. Tout ce que vous y mettrez donnera de la profondeur à votre héros. Il est essentiel de lui constituer un passif, une histoire, des anecdotes, même si ces dernières ne serviront jamais de façon concrète. Mais elles vont constituer une base solide à la construction du personnage.

Outre la description physique, la nationalité ou l’âge, les points importants à ne pas manquer sont les conflits. Prenons l’exemple d’un personnage que nous appellerons Édouard. Édouard doit impérativement être en conflit avec un autre personnage. Par exemple son frère, qu’il ne supporte pas depuis l’enfance. Comment s’explique ce conflit ? Jalousie ? Blessure psychologique ? Complexe ? À vous de chercher. L’autre conflit, doit être un conflit interne. Édouard ne sait pas prendre de décision, ou ne sait pas dire non, ou bien stresse quand il doit s‘organiser ou l’inverse, il faut que tout soit cadré. Donc, notre Édouard gère sa vie (comme nous tous), de manière à être au mieux. Dans le dernier cas, il prévoit tout au millimètre et à la milliseconde. Comment va-t-il réagir si son organisation tombe à l’eau ?

Car, ce qui nous intéresse, c’est l’évolution du personnage quand les conditions de sa stabilité psychologique ne sont pas mises en place. Comment réagit-il ? Est-ce qu’il part en panique ? Est-ce qu’il rentre dans une colère monstre ?

Construisez votre fiche en fonction des conflits internes et externes que nous vivons tous, au quotidien. Et laissez vivre vos personnages dans le milieu que vous leur inventez. Leurs réactions vont s’imposer à vous et vous découvrirez à quel point vos héros sont vivants.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *